UA-80663636-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/07/2017

On the Milky Road, l'amour au lance-flammes (Sortie le 12 juillet)


 

Notre première impression est déceptive. Le scénario un peu trop succinct, conduit à des longueurs. Mais au réveil chaque scène onirique ou cauchemardesque nous poursuit, dans un étourdissement presque enfantin . Les animaux n'ont jamais été filmés comme cela. Personnages à part entière comme dans les fabliaux du Moyen âge. Emir raconte toujours la même histoire celle de l'amour confronté à la guerre, or cette guerre n'est plus stylisée mais conduit à des éclats de violence sèche presque traumatique. La drôlerie, la beauté, la vie, les paysages, la mort tourbillonnent, nous laissant des questions d'enfant au bord des lèvres : mais comment peut-on tourner un film aussi fou? Est-ce que les moutons explosent vraiment ? Quelle mariée est la plus belle ?

Écrire un commentaire