UA-80663636-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/04/2018

Théorie du Complot, l'affaire du collier de Pouchkine

Et si Alexandre Pouchkine n'était pas vraiment mort en duel ?

Pouchkine a mis en scène sa propre mort, après quoi il est allé à Paris, pour devenir le célèbre Alexandre Dumas. Cela semble absurde, mais les auteurs de cette incroyable hypothèse, inédite en France, conduisent des arguments assez convaincants. Pouchkine et Dumas ont presque le même âge: le premier est né en 1799, le second en 1802. Alexander et Alexandre sont très semblables en apparence et intérieurement.

Ces deux écrivains ont des racines africaines. Indigène de la monarchie russe à sa manière, Pouchkine a un arrière grand père noir. Ex-esclave, il devient un proche du Tsar Pierre le Grand, il s'appelle Gannibal.

 

                       La petite fille de Pouchkine                       (@ Fenoweb)

 

Dumas est l’auteur de Voyages en Russie si dépaysants qu’on ne les imagine guère écrits que par un autochtone et la blessure de Pouchkine à l’issue du duel n'est pas grave, aussi guérirait-il facilement. Les dernières années de la vie d’Alexander sont liées à d'énormes dettes, une disparition opportune le soulagerait, de là à ce qu’il mette en scène son propre décès, il y a un pas qu’en tant qu’exégète, je franchis bravement.

Après sa mort le Tsar Nicolas Ier lui pardonne tout. Pouchkine ne supporterait pas de voir sa gloire littéraire sacrifiée sur l’autel des intérêts d’argent. Les observateurs russes voient dans les styles respectifs des deux écrivains des similitudes frappantes. Ont-ils raison ? Est-ce possible qu’Alexander Pouchkine soit Alexandre Dumas ?

Une incroyable série de coïncidences, une théorie nationaliste fumeuse au service de l’expansionnisme de Poutine, ou encore l’incroyable talent d’un seul écrivain mis au service de deux nations ? Je vous laisse trancher, amie lectrice et amusant lecteur.

Écrire un commentaire